Nicolas Offenstadt : Urbex RDA (Ed. Albin Michel)

L’ancienne RDA fascine, tant par son histoire méconnue que par son esthétique. Le nombre et l’ampleur des bâtiments à l’abandon en ex-Allemagne de l’Est frappent le promeneur. Combinats, cités d’habitation, Maisons de la culture… Trente ans après la chute du mur de Berlin, ce paysage fantôme est à lui seul digne d’intérêt tant il raconte d’histoires passées. Mais lorsqu’on pénètre à l’intérieur de ces lieux, c’est tout un monde disparu qui apparaît.
L’historien Nicolas Offenstadt a pratiqué une véritable « exploration urbaine » – « URBEX » – en pénétrant plus de 250 lieux fermés, interdits ou délaissés. Il n’y a là aucun défi mais la volonté d’écrire une histoire de l’abandon : un parcours visuel et intellectuel dans l’histoire de la RDA telle qu’elle se donne à voir aujourd’hui.

Chaque lieu présenté est éclairé par une analyse, appuyée sur des recherches de première main, des témoignages des anciens de l’Est et les travaux les plus à jour.