Aller au contenu

Il est des voix que l'on est rassuré.e.s d'entendre, il est des maux que l'on est reconnaissant.e.s de lire, il est des pensées qu'il est temps de partager.

Ce journal intime détaille sans filtre et avec une belle plume le droit d'exister au delà de la pesante palette d'à priori dont les femmes, noires et féministes se voit attribuées, objectivées, et comme classées sans suite.

La violence d'un parcours se fait l'écho d'une lignée dont les désirs niés sont enfin révélés par celle qui désire à l'audace et trace un chemin pour soi, celles d'avant et celles de demain.

Un texte à lire , à partager, indispensable!

Ajouter cet ouvrage au panier