Les eaux de Joana

Valério Romão

Traduction : Joao Viegas
Chandeigne, 20,00 €

Depuis la parution de son roman Autisme, depuis la lecture de ses nouvelles De la famille, nous savons que Valerio Romao ne fait pas dans le Feel good book...et pourtant c'est fou comme la lecture de son œuvre nous fait du bien ! Une question d'intelligence, d'écriture, d'émotion.
Dans Les Eaux de Joana, nous entrons dans l'intimité de Joana et Jorge, couple des plus classiques. Joana est enceinte...ses nuits se peuplent de rêves étranges. Elle se réveille une nuit trempée par la rupture de la poche des eaux. Enceinte de 7 mois, c'est trop tôt. Et surtout non prévu...car Joana semble avoir plus que planifié le déroulement de sa grossesse. Elle va jusqu'à citer des statistiques pour inciter Jorge à la prudence une fois au volant. Car il n'y a rien d'autre à faire que de se rendre à l'hôpital pour entourer, le futur bébé, de soins.
Mais une vie planifiée ne met pas à l'abri des plus grandes tragédies. L'hôpital sera pour Joana le lieu d'une chute.
Commence alors pour Joana un huis-clos hospitalier. Unités de temps, de lieu et d'action respectées comme dans les plus grande tragédie classique. L'hôpital devient un lieu terrifiant pour Joana qui ne contrôle plus rien, qui n'est, pour le corps médical, qu'un corps devant en expulser un autre.
Rien ne lui sera épargné  : violence médicale, communication froide et distante, attente glaçante...Joana est comme abandonnée dans un monde à la fois tourbillonnant et silencieux. Et comme le désespoir exige une solution, nous la voyons sombrer ligne après ligne dans une folie inévitable.
Plongez dans les Eaux de Joana et faites l'expérience d'une écriture qui transcende la vie et ses brisures par un style éblouissant et explosif !

Et nous sommes très heureux et très fiers de le recevoir le 24 septembre à 19h