Crève, mon amour

Ariana Harwicz

Traduction : Isabelle Gugnon
Seuil, 18,00 €

Ce pourrait être uniquement le monologue féroce d'une femme se sentant étriquée dans son rôle de mère et d'épouse.
Mais la plume poétique et crue d'Ariana Harwicz assemble en un
collage fanstasmagorique le désir sexuel et l'animalité sans cesse contrariés.
Chant tragique et insolite sur l'identité perdue, poème sans fin, antisocial au possible, Crève mon amour dit tout haut ce que l'on ose à peine se chuchoter, une lecture salvatrice !