Alger la noire

Maurice Attia

Actes Sud, 9,70 €
Ajouter au panier Ajouté !
A Alger, en 1962, l'inspecteur Paco Martinez enquête avec acharnement sur un double meurtre, pour échapper à la guerre civile qui envahit son univers. En 1962, Paco Martinez, fils d'un anarchiste espagnol assassiné durant la guerre d'Espagne, est inspecteur de police à Bâb El-Oued, quartier populaire et cosmopolite d'Alger. La guerre civile bat son plein, l'OAS mène son baroud d'honneur mais Paco, envers et contre tous, refuse de prendre parti : cette guerre se fera sans lui. Sur la plage de Padovani, on a retrouvé les corps d'Estelle, avec une balle dans le coeur, et de Mouloud, une balle dans la nuque et l'inscription OAS gravée sur le dos... Pour échapper au chaos qui menace inexorablement son univers, Paco trouve sa seule raison d'être dans une enquête qui va l'amener à découvrir les secrets sordides d'une famille de notables. Epaulé successivement par Choukroun - son coéquipier et ami - et Irène - sa flamboyante maîtresse -, Paco, qu'il le veuille ou non, sera rattrapé par son histoire lorsque sa grand-mère, avant de disparaître, lui fera perdre quelques illusions. Menant son roman noir à quatre voix, l'auteur nous entraîne dans une histoire familiale glauque sur fond de violence quotidienne. Qu'importe alors la mort de deux individus quand, à Bâb el-Oued, la folie et le désespoir engendrés par les "événements d'Algérie" forcent des êtres résignés à tout abandonner ou tout détruire.

Autres éditions

Du même auteur