Le chagrin des vivants

Anna Hope

Traduction : Elodie Leplat
Gallimard, 23,00 €
Sur commande

Tranchées...

A Londres 5 jours du mois de novembre 1920 durant lesquels Anna Hope nous fait valser d’une femme à l’autre et nous fait trébucher dans les tranchées françaises.

De la jeune veuve qui reçoit les soldats blessés en quête d’une meilleure pension de guerre à la petite sœur qui se refuse à voir l’horreur dans les yeux de son frère rescapé et qui danse pour maintenir un semblant de joie, à cette mère qui se transforme en fantôme à force de voir celui de son fils partout….

Avec justesse et pudeur ce premier roman Le chagrin des vivants, publié chez Gallimard, nous donne à voir le pouvoir que les femmes, à cette époque, mais aujourd’hui aussi, ont de résilier les souffrances et les brutalités qui arrachent les hommes à leur humanité !