Dostoievski : un écrivain dans son temps

Joseph Frank

Syrtes, 33,00 €
Sur commande
Ajouter au panier Ajouté !
Dostoïevski : un écrivain dans son temps est un modèle de biographie littéraire. Selon les spécialistes, il s'agit de la plus grande biographie littéraire écrite et publiée ces cinquante dernières années. Parue initialement en cinq volumes, dans les années 1970, elle a été condensée par l'auteur en 2010, avec une préface inédite. Les précédentes publications sur Fiodor Dostoïevski, aussi solides soient-elles, souffrent de la dichotomie homme-oeuvre. Joseph Frank aborde la biographie de l'écrivain russe dans une ample vision englobant litté- rature et temps historique : il entreprend une « reconstruction massive de la vie socioculturelle » de la période historique, y insère l'oeuvre de Dostoïevski pour mieux l'éclairer. Il s'agit plus précisément d'une « expérience qui fond biographie, critique littéraire et histoire socioculturelle » en un tout. Trois qualités essentielles se dégagent de cette oeuvre. La première est son art de brosser des grands tableaux de la Russie de Dostoïevski en dégageant les grandes idées directrices. La seconde qualité tient dans les sources : à chaque moment de la vie de l'écrivain, à chaque description, à chaque analyse de l'oeuvre, Joseph Frank refait une lecture complète des sources, si bien que sa biographie devient critique et analytique. La troisième qualité du biographe est de pénétrer la psychologie profonde, l'esprit de Dostoïevski. Chez Joseph Frank le critique littéraire et le philosophe de l'esthétique cheminent au côté de l'érudit, de l'historien et du biographe. Plusieurs éléments originaux en ressortent : l'affirmation que Dostoïevski est le seul des grands écrivains russes de la première moitié du XIX e siècle qui ne soit pas issu de la noblesse terrienne et que, de ce fait, il a été le plus apte à percevoir le conflit entre l'ancien et le nouveau dans la vie russe. Mais le noeud central de cet ouvrage et son originalité résident dans l'analyse extrêmement convaincante et solidement argumentée de la « conversion » de Dostoïevski au bagne. Il ne s'agit pas d'une soudaine illumina- tion divine mais d'une évolution grâce à la médiation du peuple et débouche ainsi sur la religion du peuple, l'orthodoxie. L'écriture est alerte, ferme, concise, où l'érudition sans cesse renouvelée n'entrave jamais la saisie profonde du mouvement de la création. Les ouvrages de Joseph Frank ont été reçus avec un enthousiasme unanime et par la presse américaine qui lui a décerné ses plus hauts prix.

Autres éditions

Du même auteur