L'art de la joie

Goliarda Sapienza

Traduction : Nathalie Castagne
Le Tripode, 14,50 €

Dans votre librairie flotte comme un parfum de vacances… Entre romans d'aventure, policiers, historiques, romances, votre cœur balance ? Si vous ne deviez en lire qu'un - et si ce n'était pas déjà fait ! - emparez-vous de L'Art de la joie et laissez-vous emporter par l'histoire de Modesta.

L'Art de la joie, c'est le roman d'une vie. Et il fallait bien ces 800 pages pour retranscrire le rythme d'une existence faite d'espoirs et de désillusions, de rencontres et de solitude, de questions et d'épreuves, de réflexion et d'émotion.
Élevée avec sa sœur handicapée, Modesta, née le 1er janvier 1900, grandit dans un milieu extrêmement pauvre de Sicile. Suite à un événement traumatisant, elle est placée au couvent, dont elle ne sortira qu'à 17 ans. Elle atterrit dans une famille de nobles désargentés, se lie d'amitié avec la fille des propriétaires des lieux et passe des heures à lire les livres qu'elle trouve dans la bibliothèque. Son intelligence, sa vivacité d'esprit, l'originalité de ses positions, son indépendance et sa beauté ont tôt fait de séduire ceux qui l'entourent, et Modesta devient peu à peu une femme influente et respectée.
Foisonnant récit de la formation intellectuelle, sensuelle, psychologique et sociale d'une femme du XXe siècle, "L'Art de la joie" est un texte dense et inspirant à plus d'un titre !

Son auteur, Goliarda Sapienza, contemporaine d'Alberto Moravia et d'Elsa Morante, est l'une des figures majeures de la littérature italienne du XXe siècle.
Ses "Carnets" sont récemment parus au Tripode.