Forte tête

Edith AYRTON ZANGWILL

Traduction : Catherine Gilbert
Belfond, 14,00 €

Nous sommes en 1909. Ursula Winfield, jeune femme de 23 ans, est considérée comme une "forte tête" car elle déroge complètement aux carcans de son époque et à son statut social. Elle devrait courir les réceptions et autres salons, chercher à faire un bon mariage. Ursula passe plutôt ses journées enfermée dans son laboratoire, à multiplier les expériences pour prouver ses théories et espérer un jour faire son entrée à la Société de chimie de Londres. Elle est brillante mais malheureusement elle est une femme.

Son opinion sur les suffragettes, mouvement politique qui divise le pays, ne leur est pas favorable. Elle n'adhère pas du tout à leurs actions "violentes" qui, selon elle, dessert leur cause au lieu de les aider. Jusqu'au jour où le seul moyen qu'elle aura de se faire entendre sera de les rejoindre et de prendre part à ce militantisme qu'elle abhorrait.

Ursula est un personnage féminin très attachant et drôle. Elle est courageuse, intelligente, n'a pas peur d'exprimer ses opinions et sait se remettre en question. Et surtout, elle ne laissera pas ses nouveaux sentiments amoureux prendre le pas sur ses convictions.

Il s'agit de l'un des premiers romans sur le mouvement des suffragettes, paru en 1924 en Angleterre et maintenant traduit en français. Il fait savoir que l'auteure était elle-même très impliquée dans le mouvement; les événements décrits dans ce roman n'en sont que plus intenses.