Paris, capitale du Tiers Monde ; comment est née la révolution anticoloniale (1919-1939)

Michael Goebel

La Decouverte, 26,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Ce livre retrace l'expansion, au cours de l'entre-deux-guerres, de l'anti-impérialisme mondial, mouvement dans lequel Paris joua un rôle de tout premier plan. La Ville Lumière accueillit en effet d'innombrables futurs leaders tiers-mondistes qui vinrent y faire, sans même le savoir, leur formation politique - formation qui, en retour, les mènera vers l'une des plus fantastiques déflagrations révolutionnaires de l'histoire. Dans ce Paris incroyablement cosmopolite où affluaient les âmes errantes venues du monde entier, on pouvait ainsi croiser Hô Chi Minh, Zhou Enlai, Léopold Sédar Senghor, C. L. R. James, George Padmore, Messali Hadj ou le révolutionnaire indien M. N. Roy. En étudiant le contexte sociopolitique parisien dans lequel ces apprentis activistes évoluaient, ce livre nous plonge dans des complots d'assassinat prétendument ourdis par des étudiants chinois, dans des manifestations menées par des nationalistes latino-américains, ou simplement dans la vie quotidienne des ouvriers algériens, sénégalais ou vietnamiens. Sur la base de rapports de police et autres sources de première main, Michael Goebel montre le rôle de force motrice essentiel joué par les mouvements migratoires et les interactions vécues au sein des milieux immigrés dans le développement de l'opposition à l'ordre impérial mondial, qui a fait se croiser les histoires de peuples issus de trois continents. S'appuyant sur les travaux de l'histoire globale et impériale, et sur les études des questions migratoires et « raciales » en France, ce livre ne propose rien de moins qu'une compréhension renouvelée des origines de l'idée de tiers monde et de tiers-mondisme.

Autres éditions

Du même auteur