L'énigme grecque ; histoire d'un miracle économique (VIe-IIIe siècle avant J.-C.)

Josiah Ober

La Decouverte, 27,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Pourquoi refaire l'histoire de la Grèce classique, du VIe siècle à Alexandre le Grand ? D'abord, parce que l'on dispose d'une masse d'informations supplémentaires sur les 1 035 cités-États s'étendant depuis l'Espagne et le sud de la France jusqu'aux rives de la mer Noire, exploitées ici pour la première fois de manière systématique. Ensuite, parce que, contrairement à ce que les historiens ont longtemps cru, on sait désormais que le monde grec a connu une croissance économique exceptionnelle, rendue possible par l'invention de la démocratie et des droits civiques, sur fond d'innovations institutionnelles, techniques et culturelles (théâtre, philosophie, mathématiques, etc.) permanentes. Enfin, parce que les Grecs ont expérimenté toutes les ressources de la démocratie : élection, limitation des mandats électifs, tirage au sort. Ils ont réfléchi aux relations entre les citoyens et les responsables, au rôle des experts, aux moyens de réduire le pouvoir de nuisance des démagogues, à la place de la religion, etc. Des questions qui restent au coeur du débat démocratique actuel. Comment est-on passé en si peu de temps de villages dispersés ayant perdu l'usage de l'écriture après l'effondrement de la fin de l'âge du bronze à cette riche civilisation, brillante et inventive ? Conjuguant avec talent histoire et sciences sociales pour nous permettre de mieux saisir cette période, l'auteur fait d'Aristote ou de Thucydide non seulement des informateurs précieux, mais aussi des interlocuteurs théoriques. Car il est important de savoir comment les Grecs eux-mêmes pensaient leur système politique, leur économie, etc. Sans que l'on s'éloigne un instant de l'histoire événementielle : on est plongé dans les guerres avec le redoutable Grand Roi perse, on assiste aux péripéties de la guerre du Péloponnèse qui oppose Sparte à Athènes. Et l'on comprend enfin comment Philippe II de Macédoine puis son fils Alexandre le Grand ont pu, grâce à ce qu'ils ont hérité des cités grecques, construire un gigantesque empire qui s'étendra jusqu'aux rives de l'Indus.

Autres éditions

Du même auteur