Paris insolite

Jean-Paul Clébert, Patrice Molinard

Le Nouvel Attila, 29,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Une édition collector : le facsimile de l'édition originale maquettée par Robert Massin ! Paris insolite est une plongée dans un Paris interlope, populaire et englouti, par un clochard, compagnon de Doisneau et d'autres piliers du Paris poétique. Un texte exceptionnel digne d'un Nicolas Bouvier. Dans les années 50, Jean-Paul Clébert fit de ses errances dans Paris des voyages épiques et sensibles. « La traversée de Paris est plus lente que celle d'un département », prévient-il à son entrée dans la ville. D'ailleurs, il lui faut quatre mois pour aller d'un bout à l'autre du quatrième arrondissement... Clébert ne suit pas d'itinéraire, comme le ferait un guide, mais nous promène au hasard de ses besoins (dormir... manger... faire l'amour), de ses envies, de ses rencontres et de ses mille petits boulots : métreur, assureur, peintre, vendeur de L'Intran... Il apprend à connaître Paris par « les mains, les narines et les fesses ». C'est la ville envisagée d'un point de vue très pratique : celui d'un clochard qui vit avec moins que rien. Et qui traduit ça dans une écriture à couper le souffle : longues phrases rythmées ; portraits croqués à traits vifs ; charge poétique brutale. Ce roman-chronique est paru une première fois en 1952. Et cet éloge de la Cloche à Paris, l'auteur ne l'a pas offert au musée de l'Homme, comme il en avait caressé le désir, mais à Denoël, à l'époque éditeur de Calaferte, de Giraud, de Cendrars, de Malaparte... Un an après la sortie du livre, l'auteur est retourné sur ces lieux en compagnie d'un photographe, Patrice Molinard, qui en a ramené 115 documents bruts et beaux. Ce sont ces photos - d'un Doisneau sans pathos - qui illustrent la présente édition.

Autres éditions

Des mêmes auteurs