Hildegarde

Léo Henry

La Volte, 20,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Religieuse, visionnaire, scientifique, poétesse et compositrice, l'abbesse Hildegarde de Bingen n'a cessé, depuis sa mort, d'inspirer femmes et hommes. Figure totale du Moyen-âge européen, elle déborde des limites du xii e siècle et de la vallée Rhin où elle vécut : depuis sa berge de fleuve, entre Mayence et Cologne, Hildegarde rayonne sur l'univers entier. Née au moment où la première Croisade arrive à Jérusalem, elle meurt tandis que naissent les premiers chevaliers de romans. À son expérience de femme de pouvoir, son oeuvre mêle observations et visions, unissant sous une même énergie vitale les mondes réels, imaginaires et divins. Léo Henry crée, autour de Hildegarde, un livre-monde qui emprunte ses formes autant au récit épique, qu'à l'hagiographie ou au roman picaresque. Une fresque, qui court de la création du monde à l'Apocalypse, et explore l'intrication du temps qui passe et des histoires que nous nous racontons. Inclassable et foisonnant, Hildegarde est un roman merveilleux, un roman de l'émerveillement. 1098 Naissance de Hildegarde à Bermersheim, dixième enfant. 1101 Première vision (3 ans). 1112 Entrée au couvent du Disibodenberg (14 ans). 1136 Hildegarde devient abbesse du Disibodenberg (38 ans). 1141 Une vision lui ordonne de révéler les messages de l'Esprit, début de la rédaction du Scivias (43 ans). 1147 Validation de ses visions par le Pape et Bernard de Clairvaux (49 ans). 1148 Fondation au Rupertsberg, près de Bingen, d'un couvent féminin indépendant (50 ans). 1150 Début de la collation d'un recueil de chants 1158 Début des voyages de prédication. 1165 Fondation à Eibingen d'un second couvent exclusivement féminin. 1170 Derniers voyages de prédication (72 ans). 1174 Achèvement du Liber divinorum operum, troisième et dernier livre de visions. 1179 Mort au couvent du Rupertsberg de Bingen (81 ans). 2012 Béatification officielle par Benoît XVI

Autres éditions

Du même auteur