Manguin ; la volupté de la couleur

Corinne Currat, Dominique Lobstein, Jean-Pierre Manguin

Gallimard, 29,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Henri Manguin (1874-1949) appartient, comme Henri Matisse ou Albert Marquet, au groupe de jeunes peintres baptisés «Fauves» au Salon d'automne de 1905. Ses harmonies chromatiques témoignent très tôt d'une inventivité rare et d'une audace qui accompagnent - ou parfois précèdent - celles de ses contemporains. Désigné par Guillaume Apollinaire comme «le peintre voluptueux», il rend hommage au bonheur de vivre et reste fidèle à l'expression d'une sensualité heureuse. Ce catalogue est consacré aux premières années de la carrière de Manguin, depuis ses débuts parisiens jusqu'à la Première Guerre mondiale, période à laquelle il réside en Suisse, à l'abri des conflits. L'accent y est mis sur les années fauves où les thèmes arcadiens, paysages méditerranéens, scènes de la vie de famille et natures mortes disent l'exaltation de l'artiste qui s'épanouit au sein d'une nature édénique. Édition publiée sous la direction de Marina Ferretti Bocquillon avec la collaboration de Corinne Currat, Charlotte Hellmann, Dominique Lobstein et Jean-Pierre Manguin. Coédition Gallimard/Musée des impressionnismes Giverny.

Autres éditions

Des mêmes auteurs