Ancien culte mahorie

Paul Gauguin

Gallimard, 25,00 €
Ajouter au panier Ajouté !
Paul Gauguin (1848-1903), peintre postimpressionniste, est considéré comme le chef de file de l'École de Pont-Aven, l'inspirateur des nabis, et l'un des artistes français majeurs du xixe siècle. En 1891, il quitte la France, sa femme et ses enfants pour se rendre à Tahiti. Dès son arrivée, en juin, il veut se dépouiller de sa culture d'Européen et pénétrer l'esprit et les moeurs locales. Il y reste 3 ans. C'est vraisemblablement lors de ce premier séjour que Gauguin rédige Ancien culte mahorie. Tel un « Hésiode des Tropiques », le peintre décrit dans un luxe de détails la création de l'univers, énumère la longue liste des dieux, consigne les croyances et les prières des anciens Tahitiens... Rédigé d'une écriture fluide et scandé d'aquarelles et de dessins d'une fraîcheur incomparable, le précieux cahier comporte 76 pages, seules 57 sont utilisées par le peintre. Protégé d'une couverture de fibre tahitienne, le dos et les gardes revêtus d'une étoffe à carreaux (sans doute un simple fragment de serviette ou de nappe), l'ouvrage frappe par sa modestie. Il n'en constitue pas moins la matrice de l'oeuvre tahitienne de Paul Gauguin, le laboratoire expérimental et la genèse de sa quête spirituelle et artistique. Notre ouvrage reproduit l'intégralité de ce manuscrit dans une fabrication soignée, au plus proche de l'original. Ce fac-similé est introduit par une présentation de Bérénice Geoffroy-Schneiter, spécialiste des arts non-occidentaux, qui replace dans le contexte de son époque l'originalité et la force de la démarche de Gauguin, artiste « primitiviste » bien avant Picasso et Derain. Une transcription du texte de Gauguin complète cet ensemble.

Autres éditions

Du même auteur