La Neustadt de Strasbourg, un laboratoire urbain

Conçue à partir de 1871 au lendemain du rattachement de l’Alsace-Moselle à l’Allemagne, la Neustadt marque une rupture dans l’histoire urbaine de Strasbourg. Durant plusieurs décennies, cette extension urbaine, qui triple presque l’espace intramuros de la ville, fait l’objet d’un chantier où se côtoient décideurs, commanditaires, architectes, entrepreneurs, artisans et sociétés foncières, de Strasbourg mais également du reste de l’Allemagne, voire au-delà. Projet au service de la politique d’assimilation mise en oeuvre par l’Empire allemand, la Neustadt constitue aussi un territoire d’expérimentation où la Ville mène à bien une politique municipale ambitieuse et novatrice, qui se poursuivra en grande partie après son retour dans le giron français.

Première synthèse consacrée à ce quartier de Strasbourg, cet ouvrage est le fruit d’un travail mené depuis 2010 par l’équipe de l’Inventaire général du Patrimoine culturel de la Région Grand Est en partenariat avec l’Université de Strasbourg. Largement illustré, il offre pour la première fois un regard global sur cet ensemble exceptionnel, nourri d’un travail de terrain exhaustif et d’une exploitation minutieuse des sources.

Cet ouvrage et l’exposition qu’il accompagne s’inscrivent dans le cadre des manifestations « Strasbourg, laboratoire d’Europe, 1880-1930 », labellisées exposition d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication.