Qui pour se souvenir du drame des harkis ?

Parce que la littérature sert aussi à titiller la mauvaise conscience de l'histoire nationale, il faut absolument lire ces deux romans. Une lecture indispensable et salutaire pour mettre une réalité souvent mal perçue derrière le mot de "harki"...et comprendre la colère encore vive de cette communauté. Ainsi nombreux ont vu comme un nouvel abandon l'initiative présidentielle de commémorer le cessez-le-feu du 19 mars 1962 suite aux accords d'Evian. Mais qui pour rappeler que ce 19 mars 1962, marque aussi le début de l'exil et du massacre de civils et des harkis ?

Le harki de Meriem

Mehdi Charef

Agone, 14,00 €
Ajouter au panier Ajouté !

Moze

Zahia Rahmani

Sabine Wespieser, 9,00 €
Ajouter au panier Ajouté !