Une semaine, 7 lundis

Jessica Brody

Traduction : Alice Marchand
Gallimard-jeunesse, 19,90 €

A la manière du film un jour sans fin, Ellie, lycéenne de son état, revit en boucle le lundi de sa rupture amoureuse. Le genre qui commence le matin avec un "il faut qu'on parle". Et whoaw. Ce roman n'était a priori pas fait pour moi, les aventures sentimentales d'une ado qui se fait larguer par la rock star du lycée n'est pas dans mes habitudes littéraires. Sauf que très rapidement, l'écriture survitaminée m'a persuadé que je devais absolument savoir ce que ferait Ellie le lendemain quand la journée de l'horreur recommencerait tant mon empathie s'intéressait à ses progrès dans la succession d'échecs cuisants qui peuplent son lundi.
C'est rafraichissant, pop, et les 500 pages se finissent sans qu'on ait eu le temps de s'en apercevoir. Bref, un excellent roman initiatique !