La ballade d'Ali Baba

Catherine Mavrikakis

Sabine Wespieser, 18,00 €
Sur commande

Ali Baba c'est ce père de légende auprès de qui il aura été difficile pour la narratrice de se construire
personnage complexe, qui s'est formé seul, dans l'adversité :
né à Rhodes, enfant à Alger, parti "faire l'américain" à New York et qui finira sa vie à Montréal

c’est un homme charmeur, fantasque, fuyant, roublard, hâbleur, terriblement attachant....

c’est un père hors du commun, un père fantôme, imprévisible, refusant de "s’encrasser dans la routine", laissant sa fille toujours dans l’attente
"mon père avait toujours été un revenant. Jamais là mais toujours susceptible de réapparaître."
il est le seul à savoir lui faire vivre des dimanches fabuleux ou un nouvel an de rêve
une vie de conte .... quand il est là....
pour sa fille il sera toujours aussi présent mort que vivant
"mais mort, comme vivant, on ne peut avoir de lieu à soi ni de nostalgie...."
et sa fille finira par accepter jusqu'à ses dernières folies
...parfois "le temps est hors de ses gonds"

l’on passe d’une époque à l’autre pour tracer le portrait de cet être singulier
pas de chronologie, juste quelques pièces fondamentales du puzzle qu’aura été son vie, assemblé par sa fille, vu par ses yeux et raconté avec ses mots

hommage terriblement émouvant à ce père plus grand que la vie, qui aura été, pour ceux qui l’on côtoyé, à la fois une grâce et une malédiction.