Thèse sur un homicide

Diego Paszkowski

Traduction : Delphine Valentin
Points, 6,40 €

"Thèse sur un homicide" lance la collection "Fonds noirs", le polar vu par les excellentes éditions de la Dernière Goutte. Une nouvelle collection de romans policiers en ces temps où tout le monde en publie ? Pari risqué !
Et bien pari tenu (mais la Dernière Goutte est une maison recommandable on le sait): c'est un très bon roman policier servi par une écriture remarquable.
Un brillant étudiant en droit pénal lance un singulier défi à son professeur, éminent spécialiste du droit pénal argentin. Construit autour de ces deux personnages, les chapitres alternent entre l'étudiant et son professeur. Phrases fleuve pour l'un, passablement exalté, et phrases plus courtes pour l'autre, passablement imbibé ! L'écriture de Diego Paszkowski reste toujours efficace et maîtrisée.
Voici un polar qui bouscule les habitudes de lecture et qui se lit d'une traite. On attend les autres titres de la collection avec impatience...